Brahms « le Progressiste » par Matteo Fossi

Image0003

Pour Schumann découvrant un jeune compositeur de vingt ans, Brahms était « l’homme de l’avenir » ; Schoenberg exilé aux États Unis célébrait en 1933 pour le centenaire de sa naissance « Brahms The Progressive » (le Progressiste) ; c’est que ce qui fait la singularité de ce grand musicien c’est le caractère fortement innovant de sa musique qui s’inscrit toutefois dans un cadre en apparence académique mais qu’il sait bouleverser avec génie. Le pianiste italien Matio Fossi qui explore avec talent l’œuvre de Brahms en fait une brillante démonstration dans un parcours qui va des « Variations sur un thème de Schumann » (1854) dédiées à Clara Schumann qui fut l’amour de sa vie aux pages ultimes teintées de mélancolie que sont les « Fantaisies opus 116 » et les « Klavierstücke opus 119 » composées à la fin de sa vie (1892) en passant par ces œuvres de la maturité que sont les deux belles « Rhapsodies opus 79 » (1879). Un piano puissant au romantisme parfaitement maîtrisé. Du grand art.
Brahms « The progressive », œuvres pour piano, M. Fossi, piano, 1 CD Hortus