Jordi Savall, Istanbul, capitale ottomane et musicale

Image0003

Ce fut à l’aube du XVIIIe siècle que le musicien d’origine moldave Dimitrie Cantemir composa son « Livre de la Science de la Musique » dédié au sultan Ahmed III ; la capitale de l’empire ottoman, haut lieu de l’Islam, était ouvert à maintes influences venues d’ailleurs. Ce CD fait entendre des musiques « savantes » qu’on jouait à la cour du sultan dialoguant ici et alternant avec des musiques qu’on qualifierait de « traditionnelles » et populaires, de traditions orales le plus souvent comme les musiques arméniennes ou qu’on jouait dans les communautés séfarades qui avaient trouvées refuge dans l’empire ottoman après leur expulsion de la péninsule ibérique, Espagne d’abord (1492, en même temps que les musulmans), Portugal ensuite. Dialogue passionnant que ce CD entre quelques unes des plus belles pages de Cantemir d’une grande richesse instrumentale et les musiques variées qui se jouaient dans les villes de l’empire. Les interprètes originaires des pays qui ont vu naître ces musiques, réunis par Jordi Savall, donnent vie et saveur aux œuvres qu’ils jouent avec talent.
Ph. G.
Istanbul, Dimitrie Cantemir, Hespèrion XXI, musiciens divers, J. Savall, direction, 1 CD AliaVox