Tomasi compositeur lyrique et lumineux

Tomasi1

 

Tomasi2

Compositeur méridional le plus important, avec Darius Milhaud le Provençal, dans la France du XXe siècle, Henri Tomasi échappe à tout classement, s’étant toujours refusé à intégrer telle école, chapelle ou manifeste esthétique et ayant par conséquent choisi la liberté de s’exprimer selon son inspiration. Son œuvre témoigne de ses racines : né à Marseille mais d’origine corse, la lumière méditerranéenne nimbe ses partitions les plus diverses pénétrées de ce lyrisme et de ce sens de la mélodie qui sont une des caractéristiques musicales de la grande Île dont il sut exprimer la sensibilité avec un rare bonheur. Deux CDs rassemblent des pages emblématiques de ce grand musicien qui traverse aujourd’hui son Purgatoire dont on peut souhaiter qu’il s’achève promptement. La chaleureuse soprano Johanne Cassar qui chante aussi bien Bizet que Purcell, Verdi ou Puccini que Monteverdi, propose de redécouvrir, solidement accompagnée par les pianistes Laurent Wagschal, des mélodies enracinée dans la culture corse (Six mélodies populaires de 1930 ou les 3 Chants corses de 1932 entre autres) et aussi composées sur des poèmes de Paul Fort ou de Francis Jammes. In fine, le pianiste Sodi Braide s’associe à Laurent Wagschal pour distiller « Cyrnos » de 1929.

Autre aspect de l’œuvre de Tomasi, les pages qu’il a consacrées à la trompette qui sonne avec éclat sous les lèvres d’Éric Aubier, concertiste réputé et pédagogue averti qui fait découvrir là aussi bien les « Études pour trompette seule » , le « Triptyque pour trompette et piano » (avec  Nikolaos Samaltanos) ou la « Suite pour 3 trompettes » (avec ses confrères Alexandre Baty et Frédéric Mellardi) que le « Concerto pour trompette » (avec l’Orchestre de Paris et Marius Constant) ou la « Semaine sainte à Cuzco » version avec orchestre (celui de Bretagne et le chef François-Xavier Bilger) ou avec orgue (avec Thierry Escaich), un panel brillant qui sait mettre en valeur avec un rare bonheur ces pages brillantissimes jalonnant le second XXe siècle.

Henri Tomasi, Mélodies Corses et Cyrnos, J. Cassar soprano, L. Wagschal et S. Braide, pianos, 1 CD Indésens.

Henri Tomasi, L’œuvre pour trompette, É. Aubier, trompette et altri, Orchestres Opéra de Paris et de Bretagne. 1 CD Indésens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*